lundi 8 août 2011

Lac de Raby a Gagnac sur Garonne (31)

Je dois vous avouer que j'ai beaucoup de chance ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il y a beaucoup d'endroits où pêcher autour de Toulouse. Si je devais me plaindre, je dirais que je ne sais même pas par où commencer mes essais !!
En prime, j'ai aussi la chance de pouvoir finir mes journées de travail vers 16 heures... c'est bien entendu l'occasion pour moi d'aller passer une heure ou deux au bord de l'eau pour découvrir de nouveaux endroits.

Justement, la semaine dernière j'ai profité d'une belle journée ensoleillée pour tester le Lac de Raby à Gagnac sur Garonne (pour voir le plan d'accès, cliquez ici) situé à environ 15 kilomètres de Toulouse.

C'est un lac d'une surface d'un peu plus de 10 hectares, la profondeur varie de 1 mètre à un peu plus de 2 mètres. Il y a quelques posts sur le chemin côté route, c'est d'ailleurs là que je m'installerai pour ce premier test. Les meilleures places sembles toutefois se situer autour des petites îles et sur la droite près d'un grand saule. Malheureusement pour moi, ces places étaient prises par d'autres pêcheurs à mon arrivée ! J'espère quand même avoir la visite de quelques carpes...

Je m'installe donc rapidement à une place libre, l'avantage est que la voiture est garée juste à côté (ce qui n'aurait pas pu être possible sur les places ciblées plus haut). L'installation est simple et rapide, je n'ai pris qu'une canne quiver, un seau (avec un peu d'amorce, des pellets, du maïs et des Frolics), un support de canne et mon épuisette.

En lançant le feeder pour sonder un peu, je me rends compte qu'il n'y a pas de relief particulier sur mon post, le fond est relativement plat, je vais donc essayer de pêcher à environ 30 ou 35 mètres, là où je vois quelques sauts de petits poissons. 

L'amorce est une base pour gros poissons, assez riche, à base de produits dérivés du maïs, de chapelure et un peu de farine de poissons. Agrémentée de pellets de 4 mm et de maïs doux, j'espère attirer quelques gros poissons !
Je n'amorce pas le coup au départ, je commence à pêcher directement avec un grain de maïs à l'hameçon. Je relance le feeder toutes les 3-4 minutes pour préparer un peu le coup. Au 3ème lancé, j'ai les premiers signes d'activité, a priori les poissons tapent dans le feeder. Le maïs ne les intéresse visiblement pas ce jour là. Je passe donc rapidement au pellet de 8 mm à l'hameçon. Les résultats ne sont pas plus concluant mais j'ai plus de touches, mais impossibles à ferrer... il semblerait que les petits poissons soient présents sur le coup !
Pour pallier à ce problème, je décide d'employer les grands moyens... je mets un  Frolic au bout de la ligne. Je n'ai alors que peu de touche (toujours des fausses touches dus au passage des poissons dans le fil et quand ils tapent dans le feeder...). Je finis par avoir enfin une touche très franche en retour, au ferrage je sens que c'est un beau poisson mais pas une carpe... mais c'est une belle brème d'à peu près 1,5kg qui rejoint l'épuisette.

Ce poisson me redonne confiance dans le potentiel de ce lac. Je relance donc le feeder dans l'espoir de faire d'autres beaux poissons. 10 minutes plus tard, j'ai une touche très violente, je pense tout de suite à une carpe... mais je manque le poisson au ferrage... je ne le saurai donc jamais !
Quelques lancés plus tard, ça fait déjà une bonne heure que je pêche et il est temps de remballer et de rentrer.
Je retournerai pêcher ce lac, mais j'espère que les places près des îles ou du saule seront libres !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire